Page en cours d'élaboration

Notes préliminaires pour un article (en attendant consulter le pdf en lien)

Le concept de couleur est beaucoup plus subtil et compliqué qu’il n’y paraît, même pour ceux qui pensent connaître. Cet article s’adresse à des personnes ayant un peu de pratique de la couleur. 

Thèmes qui seront abordés

La couleur objective : où on distord la couleur pour arriver au réalisme

La couleur décorative : « Les couleurs dans un tableau sont comme les vers dans une poésie » de N. Poussin.

La compréhension de la perception de la couleur : influence déterminante des progrès technologiques : teinture des étoffes (loi de Chevreul) au XIXème , photographie argentique et numérique, écrans couleurs des terminaux vidéo, les imprimantes en couleurs, l'algorithmique du traitement d'images au XXème siècle. Les peintres ont expérimenté et exploité.

La couleur perçue. La métamérie. La théorie colorimétrique : teinte, saturation, valeur. La représentation de Munsell et d'autres.

Couleur en tant que lumière perçue. Mélanges de couleurs-lumières : synthèse additive.

Couleurs en tant que pigments. Influence de la lumière éclairante. Température de couleur.

1-Mélanges de couleurs pigments : insuffisances de la synthèse soustractive.

2-Mélanges par juxtaposition : -" Pour peindre la peau d’une Vénus, donnez-moi n’importe quelle boue, pour peu que vous me laissiez choisir les couleurs avoisinantes " (attribué à Eugène Delacroix), -pourquoi un tableau même composé avec des couleurs vives peut apparaître gris et fade, + le pointillisme .

 3-Mélanges par superposition (aquarelle, glacis en général)

Qu’est-ce qui est utile au peintre ?

La dialectique des couleurs dans la peinture ou les théories personnelles que se bâtissent les peintres pour appréhender les couleurs. La théorie-doctrine (colorimétriquement non-pertinente mais picturalement acceptable moyennant quelques améliorations) de Goethe. La doctrine d’André Lhote. Modelés et contrastes par les couleurs (Iten). Les "singularités" de Dufy, de Lapicque... Palette. Harmonisation des couleurs.  Palette réduite.

La subjectivité (mais très importante en pratique) de couleur chaude/couleur froide. La perspective des couleurs. Le "complémentarisme" : une plaie ...