Ces conseils ne concernent que le dessin d'après nature

Débuter

Le génie de la création qui est en chacun de nous (argument récurrent des cours de dessin), ne dispense pas d’un travail quotidien soutenu.

Pratiquer régulièrement : 20 minutes de travail par jour* sont préférables à 3 heures, une fois par semaine. Si possible, commencer à dessiner tôt le matin, cela conditionne en bien pour toute la journée, cela éveille les sens. Pratiquer beaucoup  et le plus possible.

Commencer par des exemples faciles : dessin d’objets quelconques aux formes variées avec plus ou moins de perspective (raccourcis). On étudiera : la construction, les contours, les volumes, la lumière, l’ombre, le « rendu ». La copie surtout la copie de photo est néfaste à ce stade. Rapidement, on passera au dessin de modèle vivant.

* dans l'absolu cette durée est notoirement insuffisante pour faire des progrès rapides

Recommandations fondamentales

  • Apprendre à voir et à voir correctement est la difficulté principale à surmonter. Les problèmes liés à l’habileté manuelle ou à la technique sont secondaires et facilement résolus.
  • Se forcer à ne dessiner que ce qu’on voit, pas ce qu’on croit être juste.
  • Consacrer un temps significatif pour observer le sujet et en analyser la structure globale. Même si on ne dessine pas c’est du temps gagné
  • Rechercher en permanence les relations remarquables dans le sujet : aplombs, alignements, en particuliers horizontaux et verticaux, courbes traversant le sujet, espaces négatifs
  • Se forcer à voir le sujet globalement : même pendant le dessin des parties, il ne faut jamais perdre la vision de l’ensemble
  • Cultiver sa faculté de report visuel (mémoire visuelle). S’exercer à « photographier » visuellement le modèle et à le reporter « mentalement » sur la feuille.
  •  
  • Dessiner en grand format : ½ raisin au moins.
  • Le chevalet est pratique, à conseiller, mais pas toujours indispensable ou disponible