La tête est un élément du corps humain. Le portrait est un genre.

La tête humaine est un sujet de dessin comme un autre. Une tête humaine est un objet au même titre qu’une cafetière dans une nature morte ! Apprendre à voir les choses telles qu\'elles sont et les transcrire…

Cependant dans le portrait, on recherche non seulement la ressemblance mais aussi les accentuations qui donnent le caractère. Le seul vrai portrait est celui réalisé d\'après nature : seule la rencontre avec le modèle permet de percevoir le caractère.

Pour progresser, commencer à dessiner des « vrais » modèles, comme pour n\'importe quoi puis s\'améliorer en prenant conscience de ses faiblesses une à une, pour mieux les compenser.

Pour dessiner efficacement la tête humaine d’après nature, il est utile de bien connaître sa structure. La tête a un relief complexe. Les ombres naturelles sont souvent trop peu marquées pour repérer du premier coup ce relief. Connaître la forme approximative des volumes permet de guider notre regard. D’autre part, dans un atelier, le dessinateur est souvent placé trop loin de la personne qui pose pour en discerner tous les détails. La connaissance des formes permet de suppléer les insuffisances de la vision. Pour se familiariser avec les accessoires de la tête (oreilles, nez, bouche, yeux), on peut exceptionnellement s\'entraîner par la copie.

Processus de dessin

La méthode générale de dessin s’applique : construction du volume de la tête puis dessin progressif des divers accessoires (oreille, yeux, nez,bouche) en passant de l’un à l’autre de manière à assurer à tout moment, le même niveau de progression pour chacun d’eux, donc un degré de finition homogène pour l’ensemble. Cette méthode est efficace et générale.

Des portraitistes préfèrent commencer un portrait par l’implantation des yeux et du bas du nez. Ces trois points définissent un triangle dont on contrôle soigneusement la justesse avant d’aller plus loin. On travaille surtout les yeux puis chaque accessoire par extension progressive autour de cette implantation jusqu\'à compléter la tête entière. Avantage : on focalise l’intérêt du dessin sur ce qui intéresse le plus un spectateur dans un visage : le regard. Défaut : méthode moins générale pour tous les angles de vue, perte de la vue d’ensemble qui peut être gênante si la tête est associée à d’autres éléments. La construction doit être dans les yeux.