Le dessin d’après nature est appelé aussi dessin d’observation. Quand on sait voir, on sait dessiner. Quand on sait dessiner d'après nature, on le sait indépendamment de l’objet à représenter. Certains objets sont réputés plus « faciles » à dessiner que d’autres. Pour certains objets, l’esprit humain se contente d’une approximation, pour d’autres, le corps humain par exemple, notre esprit est plus exigeant sur la justesse de la représentation. Mais à part ce niveau de finesse, il n’y a pas de différence.

Le dessin académique est la forme raffinée du dessin d'après nature. Ce terme ne devrait pas être réservé au dessin du corps humain.

Au niveau du résultat, l’avatar ultime du dessin d’après nature serait la photographie. Mais la photographie n’est pas du dessin. Limitations : les déformations optiques, la profondeur de champ, etc. L’appareil photo ne choisit pas, n’abrège pas, sauf par le cadrage et la résolution limitée.